• w-facebook
  • Twitter Clean

9. Et après ?

Lorsque ces propositions de lois auront fait plusieurs allers-retours entre les différents groupes de travail et les assemblées plénières, elles devraient être suffisamment abouties pour servir l’intérêt du plus grand nombre comme pour soutenir les oubliés de la République et remettre de l’éthique au cœur du monde politique, en lequel plus personne ne croit, comme dans celui des affaires.

Cette démarche inédite, nous pourrions la faire nôtre en choisissant hors du système, des député(e)s qui porteront et défendront ces textes dans la future Assemblée Nationale afin d’établir les lois de demain. 

Chaque groupe de travail, grâce à l’environnement familial, amical, personnel et professionnel de chacun.e de ses membres devrait en toute logique, voir croître son audience et l’adhésion à ses travaux au fil des mois. Au fur et à mesure que se tiendront les commissions, nous découvrirons des personnalités, des tempéraments, parfois chez des personnes que nous connaissons déjà ou bien chez d’autres que nous rencontrerons en ces occasions. Il sera ainsi possible de pouvoir non seulement choisir son ou sa représentant.e mais d’avoir de bonnes raisons de penser que son élection sera possible. Cette nouvelle assemblée devra être un véritable reflet sociétal avec des élus issus du privé comme du public, du monde des ouvriers, des employés, des commerçants, des professions libérales, des agriculteurs, des artisans, des cadres, des chefs d’entreprises, bref, toutes celles et ceux qui font société.   

Si certains croient pouvoir changer notre quotidien en faisant autrement que de prendre le pouvoir par les urnes, qu’ils le fassent. Il aurait fallu être au moins 5 millions dans les rues et sur la durée, nous ne fûmes vraisemblablement qu’environ un petit million au plus fort de la mobilisation. De toutes les façons, même en cas de dissolution de l’Assemblée ou de démission du Président, nous n’étions pas prêts.

Les  ̎progressistes ̎ (terme issu d’une sémantique aussi incohérente que ridicule) sont au service des plus riches, ils ne rendront jamais le pouvoir, il faudra le prendre.