Liens à découvrir et/ou à partager. 

Avertissement : Les orientations politiques ou les prises de positions des journalistes et des personnes figurant dans les émissions, les enregistrements, les lives, les reportages, que nous indiquons sur ce site, tout comme les opinions qu'ils expriment, n'engagent qu'eux-mêmes. Notre unique but, en présentant les liens correspondants, est d'inviter les membres des "Commissions des Lois Citoyennes" à mieux appréhender, avant et pendant leurs travaux, l'action politique dans toutes ses dimensions, l'économie, l'écologie et d'autres grands thèmes sociétaux. Une des idées motrices est aussi d'essayer de découvrir ce que les gouvernants et les financiers nous cachent, ou encore ce que les obligations et les circonstances de la vie ne nous ont pas permis d'étudier, d'apprendre ou de discerner.

Si vous avez visionné un ou plusieurs médias allant en ce sens et si vous pensez qu'il(s) pourrai(en)t se révéler utile à d'autres membres, n'hésitez pas à nous en faire part à : cdesloiscitoyennes@protonmail.com 

Après l'avoir visionné, si nous partageons votre avis, nous l'intégrerons dans la liste ci-dessous.

Il va sans dire, mais c'est encore mieux en le disant, que tout lien amenant vers un document dans lequel figurerait des injures ou des discriminations, de quelque nature qu'elles soient, ne sera pas publié.

Il ne s'agit pas ici de retranscrire un lien particulier mais d'évoquer une chaîne internet nommée Thinkerviewtrès facile à trouver par exemple sur You Tube et à laquelle il est bien évidemment possible de s'abonner (un peu moins de 400 K abonnés à mi juillet 2019, quasiment 425 K au 22 août, 468 K au 4 novembre 2019, l'auditoire augmente ... ). On y découvre des intervenants d'origines, de formations, d'horizons, très divers. On peut ne pas aimer toutes les émissions mais force est de constater qu'il y a vraiment de la densité intellectuelle et de l'information hors normes sur des sujets de fond que l'on trouve difficilement ailleurs. C'est un excellent traitement (pas encore remboursé par la SS...) pour dynamiser nos neurones. La marque de fabrique minimaliste est désormais bien établie, on ne voit jamais le journaliste aussi imprévisible que déconcertant, quant à l'invité, il est assis sur un fauteuil noir, dans un cadre sombre, l'éclairagiste et l'ingénieur du son, font le reste. Celles et ceux qui apprécient les plateaux avec ambiance "Cirque Pinder" ou "Folies Bergère" seront déçus. En revanche, en visionnant et parfois en re-visionnant les interviews, on apprend vraiment beaucoup. Il serait malvenu de citer une émission plutôt qu'une autre, à chacun(e) de choisir selon ses centres d'intérêts. Edifiant, instructif, passionnant !

Ce n'est pas un optimiste, mais si l'on y regarde de près, tant dans ses commentaires que dans ses publications, il est permis de s'interroger sur l'avenir que nous prépare les banques centrales, les banques privées, les Etats, et pour nous, habitants du vieux monde, notre deuxième soleil : l'Union Européenne.

L'homme en question c'est : Olivier DelamarcheTant au niveau de la synthèse que de l'analyse, il mérite que l'on s'attarde sur son propos pour mieux comprendre le monde économique effarant dans lequel nous vivons. Il peut être intégré très favorablement dans un panel d'économistes à suivre régulièrement. 

Hors son côté boute-en-train et son langage parfois un peu vert mais qui a le mérite de la clarté, il est assez technique et il faut avoir un minimum de connaissances économiques pour apprécier son travail. Si l'on cale, on peut aller sur "Grand Angle", le site assez didactique de l'intervieweur et créateur, Richard Détente.

Concernant Olivier Delamarche, voici quelques liens : 

https://youtu.be/tLX7hIvON2A (L'Europe est une secte dirigée par un alcoolique) NB : C'était juste avant la nomination (par l'oligarchie) d'Ursula von der Leyen, qui va marcher sur les traces de Jean-Claude Juncker mais qu'on ne devrait pas voir tituber dans les couloirs de la Commission Européenne.

https://youtu.be/7VYSYFTAgLE  (Les banques centrales sont tenues par les marchés !)

https://youtu.be/TsUe8loJPb4  (Deutsche Bank, Christine Lagarde, Bitcoin…)

https://youtu.be/OZqECpyHK7s (Pourquoi les USA sont déjà en récession)

Il n'y a pas que dans la politique intérieure que les gouvernements qui se succèdent depuis des décennies font des choses "curieuses", pour employer un euphémisme. En politique internationale aussi. Si l'on souhaite se forger une opinion un peu poussée en ce domaine, il peut se révéler utile de savoir ce qui s'est passé et ce qui se passe, par exemple, aux Etats-Unis et au Moyen-Orient, soit la première puissance économique (provisoirement ?) et militaire du monde et une zone particulièrement sensible avec laquelle nous commerçons abondamment, représentant un peu plus de 20 pays. Entre conflits internes et externes, pouvoir religieux, pétrodollars, affairisme, ventes d'armes, il est quasi impossible pour les européens de comprendre l'extrême complexité de la situation de ces pays et les interactions avec le nôtre. Nous sommes loin des problèmes de pouvoir d'achat, de justice fiscale et sociale de la France mais il s'agit quand même de notre argent et l'on peut s'y intéresser légitimement. Il faut donc aller à la pêche aux informations, confronter des vues, des expériences émanant de personnes qui savent de quoi elles parlent. Dans cette optique, Pierre CONESA gagne vraiment à être connu. Personnage très dense, étonnant de calme, de sérénité (en tout cas en interview), il nous éclaire vraiment sur des aspects géopolitiques qui échappent à la plupart d'entre nous, avec parfois une petite note d'humour où on ne l'attend pas. Vous trouverez plus loin quelques liens le concernant, après une bonne dizaine d'heures de visionnage, on voit les choses "autrement" tant outre-Atlantique qu'au Moyen-Orient et l'on ne confond plus MBZ et MBS ! On y apprend qu'une nouvelle guerre du Golfe est en route, elle prend pour le moment l'aspect d'une guerre froide entre d'une part les Emirats Arabes Unis et l'Arabie Saoudite qui se sont trouvés un ennemi commun, le Qatar, soutien de l'Iran, pays ennemi du duo précédemment cité. La France et les USA, commercent gaiement à hauteur de dizaines de milliards de dollars avec tout ce petit monde et leurs alliés comme avec leurs opposants, notamment en matière d'armement. Ces enchevêtrements géopolitique, culturel, stratégique, religieux, ne facilitent ni notre compréhension de la situation actuelle et encore moins une vision même à court terme de ce qui pourrait advenir de fâcheux dans cette zone ultra sensible. 

https://youtu.be/iuh4Fd-vQ  (Trump et l'Iran, une fabrication de l'ennemi)

https://youtu.be/tOO-rW8zRuQ (Etats-Unis, Arabie Saoudite acteurs de la déstabilisation et radicalismes religieux)

https://youtu.be/MdtxJxaF_0w (Clientélisme politique et Moyen-Orient) en duo avec Agnès Levallois. Emission très riche en éclairages sur les pratiques politiques, diplomatiques, et sur ce qui se passe au Moyen-Orient.  

Vous trouverez par ailleurs, plusieurs interventions très intéressantes sur des chaînes internet.

Partisan de la théorie de l'effondrement (collapsologie), son argumentation est inquiétante à plus d'un titre. Et s'il avait raison ! Et si oui quand ? Comment ? Où ? En Europe ? En Asie ? Partout dans le monde ? d'après Yves COCHET aucun pays n'y échappera ...

Docteur en mathématiques, membre des "Amis de la Terre" association écolo qu'il a quittée désormais, membre fondateur du parti des Verts, Député, Député européen, Ancien ministre de l'Ecologie, également membre fondateur et actuel Président de l'Institut Momentum pour ne citer qu'une partie de son parcours, il n'a pas vraiment le profil d'un illuminé et sa dialectique n'en est que plus dérangeante. Ne serait-ce que pour avoir une idée du risque que court (peut être ?) l'humanité tout entière, des actions à mener d'urgence, des moyens d'éviter le pire et d'éventuellement s'y préparer, il mérite d'être écouté. Que l'on s'interroge sur sa vision, que l'on croît ou pas à la théorie de l'effondrement ou que ses arguments prêtent à sourire, on peut très bien entendre que l'homme dont l'instinct de survie est suffisamment prégnant pour nous avoir permis d'exister environ 4 millions d'années ne peut se résoudre à imaginer que la vie (au plan humain) puisse s'arrêter. Une telle prise de conscience, si tant est qu'elle est lieu, est-elle de nature à changer les comportements ? Ce n'est pas certain mais pas impossible. Voici quelques liens le concernant :

https://youtu.be/3NCrj_fa2hU

https://youtu.be/pRJAtj1Yz7k 

- https://youtu.be/y3orf0SJFXg

Personnage haut en couleurs, toujours coiffé d'un chapeau et portant de plus en plus souvent une écharpe blanche (?),  Philippe PASCOT possède une expérience politique de conseiller municipal, de maire-adjoint et de conseiller régional, il a occupé par ailleurs d'autres fonctions liées à la musique et à la formation professionnelle. Il connait donc, entre autres, à la fois le milieu de la politique et la dure réalité du "terrain". Ces expériences l'ont d'ailleurs amené à changer d'horizon, il a choisi une autre voie pour le bien de tous ceux qui croient encore que politique et éthique peuvent rimer autrement que par des sonorités. Ses positions sur le statut de l'élu, par exemple, découlent de toute évidence,  de ce à quoi il a été confronté et de ce qu'il a pu découvrir durant ses différents mandats. Nous n'allons donner ici qu'un seul lien car son intervention nous parait remarquable, tant par son analyse du mouvement (à début juillet 2019) des gilets jaunes et de la suite qui pourrait y être donnée, comme par sa façon d'exprimer son ressenti avec la spontanéité du coeur et la lucidité d'un homme d'expérience au dynamisme encore intact. Si vous appréciez, il vous sera facile de trouver ses ouvrages et ses interventions télévisées sur les moteurs de recherche.

https://youtu.be/rX70DOUWlsw

Ce lien peut se révéler utile pour mieux appréhender la crise des subprimes de 2008, avant, pendant et après, et d'une manière générale le monde de la haute finance où la cupidité côtoie l'irresponsabilité, voire la folie. Le reportage raconte l'histoire de Jordan Belfort qui ramène très vite à l'adage selon lequel la réalité dépasse toujours la fiction. Le film de Martin Scorsese, "Le loup de Wall Street" dont le rôle principal est tenu par Leonardo Di Caprio, retrace assez fidèlement la réalité que l'on découvre ici.

https://youtu.be/kKmcCxVgYEA

Inscription aux Commissions
des Lois Citoyennes
avant de vous inscrire veuillez prendre connaissance du : 
  • w-facebook
  • Twitter Clean